Résumé de la thèse de Madame Martine Cécile NGO NYEMB-WISMAN

Le 10/05/2017 à l'Université Catholique de Louvain, site de Louvain-la-Neuve, Madame Martine Cécile NGO NYEMB-WISMAN a très brillamment soutenu sa thèse intitulée : "Autonomisation des femmes dans un contexte de déficit de développement réel" pour l'obtention du titre de docteure en Sciences politiques et sociales. En voici le résumé :

Au Cameroun, et plus particulièrement sur les marchés populaires des villes de Yaoundé et de Douala, comment les Bayam-Sellam Détaillantes (BSD) s’autonomisent-elles à travers des pratiques d’achat et de vente de denrées alimentaires dans un contexte de déficit de développement réel ?Cette thèse contribue à une meilleure compréhension des pratiques d’autonomisation de cette catégorie socio-professionnelle de femmes, en essayant d’en saisir les ressorts, les limites et les potentialités dans un contexte urbain.

Sa démarche (dé)constructiviste du modèle de développement dominant s’appuie sur la complémentarité entre les paradigmes utilitaristes, acteurs, systèmes et structures, et régulation économico-sociale et conventions, ce qui permet de mettre en lumière la dichotomie existant entre le discours dominant et les pratiques réelles des acteurs locaux dans le champ du vivrier. Une série d’indicateurs sur les différentiels d’opportunités, de capacités et de contraintes financières entre les hommes et les femmes Bayam-Sellam à différents niveaux de la vie sociale montre que structurellement, les pratiques des femmes sont cantonnées dans des formes subalternes, comme si les BSD étaient les grandes perdantes du processus de développement camerounais dans sa triple dimension métrique, territoriale et genrée.

 

Cependant, grâce aux réseaux de sociabilité et de solidarité réciproque conceptualisés notamment à travers la figure de l’ASSO - acteur essentiel en marge des standards du développement référentiel - les pratiques sociales et commerciales des BSD s’encastrent dans la sphère de l’économie substantive. La thèse vient ainsi alimenter de façon originale le débat sur la problématique de l’autonomisation des BSD, c’est-à-dire leur capacité à améliorer leurs conditions de vie et à s’affirmer comme des actrices du développement réel du Cameroun.

Pour voir les photos, cliquez ici

 

Evaluer cet article
(0 votes)
Lu 194 fois

Laisser un commentaire

Assurez-vous que vous entrez les informations obligatoires (*) l'endroit indique. Code HTML n'est pas autorise.

Bonne Visite

 

L'Africain

Rue L. Bernus 7

6000 Charleroi

+32 71 313 186

This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

NEWSLETTER

Bonjour, Veuillez entrer vos données pour vous inscrire à la newsletter.
captcha 
Merci pour votre inscription.