Nadia ORIGO, Le Bal des Débutants. Edition La Doxa – Collection La Librevilloise – 95 pages.

 

par Eddy VAN SEVENANT

Nadia ORIGO nous livre ici un petit roman alerte, qui se lit d'une traite une fois commencé et qui narre les tribulations d'un jeune Gabonais chahuté entre la vie moderne à l'occidentale et les coutumes ancestrales et magiques de son pays qui sont détournées par de malfaisants personnages afin de servir  leur avidité personnelle pour la puissance et pour l'argent.

Il ne s'en sortira finalement que grâce au décès du chef de la secte qui l'avait embrigadé au début du récit et à qui il avait fait allégeance avant de s'apercevoir des turpitudes dans lesquelles il s'était fourvoyé. Tout est bien qui finit bien donc mais il avait eu chaud et son exemple servira de leçon à qui s'aventure imprudemment à la suite de gourous autoproclamés.

Le récit est bien écrit, on regrettera seulement que l'édition laisse passer par-ci par-là des coquilles orthographiques malvenues, même jusqu'à la tranche de couverture où des lettres manquent dans l'énoncé du titre. Petit reproche également, le "je" qui raconte ne recouvre pas toujours le même personnage, tantôt le héros, tantôt la journaliste qui recueille ses confidences, ce qui crée un petit cafouillage au sein du récit. Mais cela reste quand même et heureusement parfaitement compréhensible.

Vous passerez une bonne soirée à la lecture distrayante de ce petit ouvrage et nous vous le recommandons donc sans réserve.

 

Pour voir les photos, cliquez ici 

 

 

Evaluer cet article
(0 votes)
Lu 150 fois

Laisser un commentaire

Assurez-vous que vous entrez les informations obligatoires (*) l'endroit indique. Code HTML n'est pas autorise.

Bonne Visite

 

L'Africain

Rue L. Bernus 7

6000 Charleroi

+32 71 313 186

This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

NEWSLETTER

Bonjour, Veuillez entrer vos données pour vous inscrire à la newsletter.
captcha 
Merci pour votre inscription.